WTF ?

 

La Mangouste aime les animaux méchants.
La Mangouste crie et mord, mais elle est gentille quand on la caresse (sauf avec les hippies).
La Mangouste n’est pas qu’un animal, mais aussi un collectif.
La Mangouste aime les guitares qui crient.
La Mangouste breake.
La Mangouste aime les grosses basses.
La Mangouste aime la sueur.
La Mangouste aime les enceintes qui font mal aux oreilles.
La Mangouste organise des concerts avec des groupes qui ont des noms de maladies.
La Mangouste breake.
La Mangouste organise des soirées de 19h à midi, et fait la fête ensuite.
La Mangouste balance des singes gonflables dans le public pendant ses soirées parce qu’elle n’a rien trouvé de mieux à faire.
La Mangouste écoute du reggae malgré ce que tout le monde croit. Mais seulement du speed noise reggae core.
La Mangouste mange des 45 tours de Florent Pagny sauce 8°6 au ptit dej.
La Mangouste breake.
La Mangouste brasse les cultures et les genres dans un joyeux bordel festif.
La Mangouste a posé ses valises à la Miroiterie, à l’Espace B, à Glazart, à la Java, au Klub, à la Mécanique Ondulatoire, à l’Alimentation Générale, à la Péniche Cinéma, à la Gare aux Gorilles, à l’International, au Lautrec, à LaPlage, au Zorba, à la Cantine de Belleville, ou encore au Pop In.
La Mangouste dort dans un perfecto troué le soir dans son terrier.
La Mangouste passe au mixer rock’n'roll sauvage, breakcore déglingué, noise dynamité aux larsens, techno qui tabasse, electro sexy, cold wave futuriste, et surtout du break.
La Mangouste breake.
La Mangouste c’est aussi des artistes qui font des musiques un peu barrées comme du drunkcore 64 bits ou du speed calyspo, et qui répondent aux doux noms de Clotaire 1er, Capuchon, Rayon Vert, MC Crousti Croc, Destop, Keriko, Renaissance de l’Empire et Carouff.
La Mangouste c’est plein de soirées super comme Casse Ton Singe!, La Mangouste à LaPlage, Release The Mangouste ou encore Starting Block.

Ils ont joué pour La Mangouste :
50 Miles From Vancouver, Aaron Spectre, A Band of Buriers, Abstracker, Accident, Ak47, Alto Clark, Atyss, Barberos, Ben & Béné, Betty Ford Clinic, Black Ham, Bomb Da House, Bong Ra, Brice et Sa Pute, Cardopusher, Charlie Dahl & Le Royal Big Band, Chausse Trappe, Cristalphoenix, C_C, DaFake Panda, Daftun, Da Schloss, Deaf & Dumb, Debmaster, Disco Anti Napoleon, Divorce, DJ Science, DLC, Do Not Disturb, Dragongaz, Drumcorps, Duty Freak, E-Core, Edimbourg, Effigie, Enob, Erotic Market, Famille Grendy, Flipsong, Fluidrock, Fourmi, Françoise Pagan, F. Hiro, Ganez the Terrible, German Cow, Gore Tech, Gued4mix, Gyzmo Adekwatt, Hackfleish, Hallucinator, Harshlove, Hassan K, Hopsy, Horny Pricks, Hush Hush, Igorrr, Interflug, Inuit Adieu, IRO, Itchy & Scratchy, Jankenpopp, Janski Beeeats, JeanFrançoiZe, Jessica93, Juan El Romano, Kania Tieffer, Kanji Kinetic, Kawaii, Klaten, Kookie Epsylonn, La Pince, La Terre Tremble!!!, Limewax, Llamatron, Luna Maze, Malkhior, Mat3r Dolorosa, Mectoob, Morusque, Moustache Machine, Musiques de Nulle Part, Myra Lee, Nickel Pressing, Nicolas Chenard, Nigg Dianamonds, NitNeroc, Numerica Rockestra, Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp, Ordoeuvre, Otezuka, Parlez-vous anglais ?, Pearl & John, Pet Trap, Piano Chat, Piranha, Pocket Burger, PoiL, Polaroid3, Polar Polar Polar Polar, Pousse Mort, Quart Avant Poing, Raoul Sinier, Raxyor, Rektal Distortion, Roger Roger, Rotator, Ruby My Dear, R;Zatz, Santa Nihil, Sax, Shiko Shiko, Skull Vomit, Spoliature, Stazma the Junglechrist, Strasbourg, Tabloïd, Tahin, Team Paname, TekE7, Tentaculos, Terrificolor, The Ankers, The Crying Machine, The Fox Heads, Tic’n'Tac, Tonte Concept, Tout de Suite, Triviale Beauté, Two Square Meters of Machine, Unison, Vagina Vomit, Venetian Snares, Ventre de Biche, Von Pariahs, Western Sandcherry, You Call It A Name, Youp Horn, Zomar…
et bien sûr les infatigables mangoustes : Capuchon, Carouff, Clotaire 1er, Destop, Keriko, MC Crousti Croc, Renaissance de l’Empire et Rayon Vert.

Pour contacter la Mangouste
: contact(at)lamangouste(dot)com